Le Bourdon du Pèlerin - Axe du monde
artisan d'art de bâton de pèlerin, bourdon, baton pour pèlerin, pèlerinage, Saint Jacques, Compostelle, St Jacques de Compostelle, chemin, randonnée. Artisanat médiévale, moyen âge, médiéviste, basque, Pays Basque, Béarn. Cadeaux, Galice, coquille Saint Jacques, canne de collectionneur, axe du monde, buis, frêne, chêne, olivier.
L'Olivier

Si la poignée de votre bourdon est d'Olivier,
sachez que cet arbre est particulièrement chargé de symbolique.

Son huile alimente les lampes, c'est a dire la lumière
Par extension, il est l'arbre du Savoir,
puisque la lumière permet d'apprendre la nuit.

Parce que la colombe en apporta un rameau à Noé, il est symbole de Paix.

Jésus a prêché sur le Mont des Oliviers, et selon une antique légende,
la branche horizontale de la Croix était de ce bois;

Certains prétendent que la porte du Temple de Salomon était de
"bois d'olivier doré".
 
 
 
 
L’olivier (du latin oleum, huile) est un arbre sacré sur le portour du bassin méditerranéen. Il est riche de symboles : Paix, fécondité, purification, force, victoire et récompense lui sont attachées. 
A la fin du déluge,  la colombe en rapporte un rameau à Noé pour lui montrer que les eaux se sont bien retirées. 
 
La colombe revint vers lui sur le soir et voici qu’elle avait dans le bec un rameau d’olivier (Genèse : 8).
 
Dans le code de l’Alliance passée entre Yahvé et son peuple, l’olivier fait partie des plantes soumises à l’année sabbatique. Cela correspond au premier code de production qui respecte la nature :
 
Pendant six ans tu ensemenceras la terre et tu engrangeras le produit. Mais la septième année, tu la laisseras en jachère et tu abandonneras le produit ; les pauvres de ton peuple le mangeront et les bêtes des champs mangeront ce qu’ils auront laissé.
Tu feras de même pour ta vigne et pour ton olivier
(Exode : 23).
 
Isis, l’épouse d’Osiris, possède en Egypte le pouvoir d’enseigner
la culture et l’usage de l’olivier.
 
La mythologie grecque le fait naître de la volonté d’Athéna, déesse de la sagesse, des sciences et des arts, suite à une querelle avec Poséidon pour la lutte de la ville d’Athènes. L’essor de l’olivier est attribué à Hercule, qui aurait rempli son char de jeunes pousses de cet arbre après avoir fini ses douze travaux. Il les plante alors dans le jardin d’Olympie.
 
Minerve enseigne la culture de l’olivier, à Rome.

Beaucoup de sacrements chrétiens incluent, dans leur rituel, l’onction du saint Chrême ou l’huile d’olive ; Le baptême, la confirmation, l’ordination des prêtres, le sacre des évêques ou des rois, l’extrême onction. 
L’huile d’olive représente la prospérité, la joie, la fraternité.

L’onction confère aux rois d’Israël autorité, puissance et gloire de la part de Dieu. L’huile de l’onction est l’esprit de Dieu. 
Elle sert aussi à consacrer les objets du culte et les prêtres.
 
…et un setier d’huile d’olive. Tu en feras une huile d’onction sainte
(Exode : 30)
 
Yahvé dit à Samuel.. emplis d’huile ta corne et va !
Je t’envoie chez Jessé le Bethléemiste, car Je me suis choisi un roi parmi ces fils
(Samuel : 1, 16).
 
Les hommes ne doivent pas porter la main sur l’oint. Cependant, le premier roi d’Israël, Saül, bien qu’épargné par David, est rejeté de Dieu pour infidélité.     Il est important de noter que hébreu signifie oint et a donné Messie en transcription. Sa traduction grecque se lit christos. Jésus est donc à considérer comme le roi attendu. Comme il n’a naturellement reçu d’onction matérielle, la voie vers la spiritualisation s’impose :
 
Mais David dit à Abishai : ne le tue pas !
Qui pourrait porter la main sur l’oint de Yahvé et rester impuni
(Samuel : 1, 26)
 
Le saint Esprit symbolise l’huile et est accordé à Jésus, pleinement, comme par onction :
 
Jésus, rempli d’Esprit saint, revint du Jourdain et il était mené par l’Esprit à travers le désert durant quarante jours, tenté par le diable (Evangile selon saint Luc : 4). 
 
Jésus va plusieurs fois au mont des oliviers.
Il y monte avec ses disciples avant la trahison de Judas.
 
Quand ils approchèrent de Jérusalem, et arrivèrent en vu de Bethphagé, au mont des oliviers (Evangile selon saint Matthieu : 21).
 
Il sortit et se rendit, comme de coutume au mont des oliviers, et ses disciples aussi le suivirent (Evangile selon saint Luc : 22).
 
L’huile d’olive, c’est aussi la présence de Dieu dans son sanctuaire,
signifiée par la lumière d’une lampe à huile :
 
Quant à toi, tu ordonneras aux Israélites de te procurer de l’huile d’olives broyées pour le luminaire, afin qu’une lampe brûle en permanence
(Exode : 27).
 
Lumière qui est toujours présente dans nos églises.

L’olivier est aussi arbre des justes :
 
Et moi, comme un olivier verdoyant
dans la maison de Dieu,
je compte sur l’amour de Dieu
toujours et à jamais
(Psaumes : 52)
 
Dans les rêves, l’olivier représente le repos, la joie, la paix, l’harmonie.

Chez les Celtes, l’olivier est le symbole de la métamorphose.

L’olivier sauvage existe probablement dès la préhistoire.
Il est cultivé 6000 ans avant Jésus Christ en Mésopotamie, en Syrie et en Palestine. Les Egyptiens l’implantent chez eux vers 1500 avant Jésus Christ. 
En France, il est importé par les Phocéens qui créent Massilia en 600 avant Jésus Christ.
 
Le temple de Salomon comporte une porte en olivier sauvage :
Il fit la porte du Debir à montants en bois d’olivier sauvage, le jambage à cinq retraits, deux vantaux en bois d’olivier sauvage.

(Le Livre des Rois : 1, 6).
 
Les oliviers aussi, sont de nos jours sujets à de graves maladies !